Faut-il manger le matin ?

Une des grandes controverses du monde de la nutrition touche à la composition du petit-déjeuner (qui étymologiquement signifie sortir du jeûne).
L’usage de ces dernières années veut qu’il faille bien manger le matin. Selon cette théorie, nous serions tous les matins en hypoglycémie et il nous faudrait d’urgence nous alimenter. Ceci ne repose hélas sur rien de concret, aucune étude à ma connaissance ne l’ayant jamais prouvé. C’est même en contradiction totale avec la pratique des adeptes du jeûne qui savent bien de quoi ils parlent car ils en ont une longue habitude et ils soutiennent, eux, qu’on peut, sans inconvénient, rester quatre semaines sans s’alimenter1 tout en ayant une vie active. J’ai pourtant rencontré un médecin qui m’a soutenu mordicus que le petit déjeuner était indispensable. Comme quoi il n’est pas toujours conseillé de faire une totale confiance aux médecins en matière d’alimentation car leur formation dans ce domaine est souvent indigente. Autre argument agité celui-là par les professeurs des écoles : à 11 h du matin, les petits élèves auraient tendance à piquer du nez. Je veux bien les croire mais a-t-on fait l’hypothèse que, quand on est jeune, on a besoin de beaucoup courir et crier et qu’il est très difficile de rester immobile et enfermé pendant toute une matinée. J’aurais donc plutôt tendance à croire que les élèves s’endorment parce qu’ils s’ennuient et que rester sans bouger n’est pas de leur âge.
Á l’opposé, se situe l’opinion de Bernard Clavière2 qui pense, lui, que le petit-déjeuner est le plus mauvais repas de la journée. Et il s’explique. Le fait de digérer consomme de l’énergie de l’organisme et engendre la somnolence. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a inventé la sieste après le déjeuner et que tous les grands sportifs (comme Yannick Noah entre autres) jeûnent dès la veille d’accomplir une performance. On parle bien d’ailleurs de troisième mi-temps après un match mais on n’a encore jamais vu de joueurs faire un gueuleton avant d’aller courir après le ballon. Quant au casse-croûte de tradition dans le bâtiment, il sert plutôt à faire une pause et à couper la matinée pour des gens qui se lèvent souvent très tôt (parfois dès quatre heures du matin) car, de toutes façons, la nourriture ingérée ne peut pas produire d’effet énergétique immédiatement, à savoir avant d’être digérée, c’est-à-dire deux ou trois heures plus tard.
Par ailleurs nous dit Bernard Clavière (qui affirme depuis trente ans ne manger que le soir ce qui ne l’empêche pas de mener une vie très active), quand l’organisme en a fini avec la digestion, il en profite pour réparer dans le corps tout ce qui ne va pas. Le petit-déjeuner viendrait donc l’interrompre dans cette tâche et c’est en cela qu’il serait le plus mauvais repas de la journée.
Comme les repas sont devenus des événement sociaux et que l’appétit même, à en croire les pratiquants du jeûne, n’est pas un véritable appétit exprimant un besoin de l’organisme mais une habitude crée par la société, la sensation de faim éprouvée le matin ne signifie pas grand chose. Bien sûr, les acteurs de la filière pain et de l’industrie laitière vous diront qu’il faut absolument prendre un copieux petit-déjeuner le matin mais on commence à avoir l’habitude de ce genre de mensonges publicitaires. Les résultats des études scientifiques judicieusement relatés par LaNutrition.fr3, quant à elles, ne prouvent rien ni dans un sens, ni dans l’autre. Donc, faites ce que vous voulez et écoutez plutôt quels sont les besoins de votre organisme plutôt que la société dont les avis sont souvent l’objet de conflits d’intérêt. Pour ma part, j’ai cru pendant longtemps à la première théorie et j’ai même mangé de la choucroute et des crêpes de sarrasin le matin. Puis, j’ai été convaincu par Bernard Clavière et, aujourd’hui, je ne prends plus rien, à l’exception d’eau et de tisanes, avant 14 h. J’ai constaté que je me sentais plutôt plus léger et plus actif.
Quant à la mode Américaine du jus d’orange du matin, bon soi-disant pour la santé, soyez attentifs au discours du naturopathe Robert Masson 4  et prenez-le plutôt tout seul vers 17 h 30.
Bonne journée.