Quand tu ne sais pas où tu vas…

9896635_s

J’ai envie aujourd’hui de vous parler d’un livre extraordinaire, au sens étymologique du terme, que viens de relire encore une fois (je ne les compte plus maintenant !). Je veux parler de celui  du Pr Joseph Reichhholf1 que je regrette de ne pas avoir connu plus tôt (mais il n’était pas encore écrit !). Dans cet ouvrage, il nous raconte l’histoire trop souvent mal connue des débuts de l’humanité et il nous dit, notamment, quels étaient nos ancêtres et comment ils ont vécu.

En quoi cela nous concerne-t-il, nous qui nous intéressons à l’alimentation ?

Tout simplement, nous apprenons (entre autres !)  ce que mangeaient nos ancêtres, et ce grâce à quoi nous avons la chance d’exister encore aujourd’hui. C’est à l’alimentation que nous le devons et c’est bien d’ailleurs ce que je me tue à répéter depuis fort longtemps2. Il est clair que dans l’histoire de l’homme, du développement de son cerveau par exemple, l’alimentation a joué un rôle essentiel. Savoir ce qui s’est passé, nous permet de mieux comprendre que nous sommes actuellement dans des dérives extrêmement graves et que, si nous ne réagissons pas énergiquement, l’humanité pourrait bien disparaître dans moins de temps que nous le pensons. J’exagère ? Lisez la suite.

L’homme du Néandertal qui nous a précédé sur Terre (mais qui n’était pas notre ancêtre car nous n’avons aucune goutte de son sang dans nos veines) a totalement disparu sans laisser aucune descendance. Pourquoi ? La nourriture n’est peut-être pas la seule et unique explication mais il est certain qu’elle a joué un grand rôle dans cette affaire. Alors, survivrons-nous au Fast Food et à la nourriture industrielle ? Rien n’est moins sûr et souvenons-nous bien que les 200 dernières années de notre histoire, que nous jugeons capitales, ne représentent que 0,03 % du temps de l’apparition des hominidés sur Terre (7 millions d’années), c’est-à-dire rien du tout. Que pourrait-il bien rester de nos aéroports, nos autoroutes, nos bâtiments, nos trains… dans un million d’année ? Quelques traces fossiles, pas davantage ! Je n’en rajoute donc pas quand je dis que notre alimentation, d’aujourd’hui, conditionne la vie de nos enfants de demain et la poursuite de l’aventure humaine dans le futur.

Mais j’ai dit que le livre du Pr Reichholf était remarquable et il l’est effectivement à plus d’un titre. D’abord parce qu’il y a de quoi être impressionné par l’étendue de la culture du Pr Reichholf qui est extrêmement large. Mais ce livre est aussi exceptionnel car il est particulièrement bien fait au niveau pédagogique et qu’il met des notions scientifiques très complexes à la portée de tous. Albert Einstein disait : « Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement ». Ce n’est visiblement pas le cas du Pr Reichholf qui sait justement fournir des explications qui sont claires pour tout le monde et ne nécessitent aucune connaissance scientifique particulière préalable. Ceci est rare car les chercheurs ne sont pas toujours (et même rarement) des pédagogues (j’ai été obligé de relire certains ouvrages cinq fois de suite pour être sur de les avoir bien compris et m’autoriser à les citer !).

Un autre mérite de cet ouvrage (je ne vais pas pouvoir tout dire car ma lettre serait interminable !) c’est qu’il ne se contente pas de poser des questions à propos desquelles tous les humains s’interrogent un jour ou l’autre, mais il apporte aussi des réponses qui ne sont pas fantaisistes et qui sont très étayées par des raisonnement éblouissants de clarté et de logique. Exemples :

  • l’homme descend-t-il du singe ?
  • qui sont nos véritables ancêtres ?
  • pourquoi, si l’Afrique a été le berceau de l’humanité, l’homme l’a-t-il quittée trois fois de suite ?
  • pourquoi les zèbres sont-ils rayés ?
  • le paradis, dont parlent toutes les religions, a-t-il existé pour de vrai et où était-il ?
  • où et quand a-t-on découvert le pain et l’alcool ?
  • etc.

Ceci pour dire que le Pr Reichholf (qui reste, hélas, trop mal connu en France bien qu’en Allemagne il ait reçu le prix Sigmund Freud), doit être rangé dans la catégorie des grands cerveaux dont l’humanité peut s’enorgueillir, à l’égal d’Albert Einstein, Max Planck, Linus Pauling (une des deux seules personnes au monde avec Marie Curie à avoir reçu deux fois de suite le prix Nobel)… et quelques autres.

Pour finir, un proverbe Africain bien connu dit : « Quand tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d’où tu viens ». Le Pr Reichholf répond clairement à cette question et, après avoir lu ce livre, vous le saurez en effet sans ambiguité !

Merci Pr Reichholf !

 

P.S. : Il est possible de retrouver des informations sur le même sujet avec le rôle de la vitamine C plus développé et une très bonne dernière interview de Linus Pauling, dans le très bon livre de Thierry Souccar3.

 

1 REICHHOLF (Pr Joseph), L’émergence de l’homme, Paris, Flammarion, 1991.

2 DESMARAIS (Jean-Michel), Maigrir sans faire de régime, Romart, Monaco, 2011.

3 SOUCCAR (Thierry), Le régime préhistorique, Montpellier, Indigène, 2007.

 

 

Crédit photo : <a href=’http://fr.123rf.com/photo_9896635_cave-figures-of-primitive-people-in-a-vector.html’>nikolaich / 123RF Banque d’images</a>

 

Laisser un commentaire